Publié le 28 juin 2021

Des pressions à court terme sur le platine et le palladium

À court terme, la volatilité sur les prix des métaux et matières premières pourrait augmenter alors que la banque centrale américaine réfléchit à la direction à donner à sa politique monétaire.

Cours des matières premières en juin 2021

Quel peut bien être le rapport entre Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale américaine, et les cours du platine et du palladium ? En changeant de ton, mercredi 16 juin, sur la trajectoire de la politique monétaire aux Etats-Unis et en laissant entendre que les taux directeurs pourraient augmenter dès 2023, au lieu de 2024, le patron de la Fed a fait bouger le marché des changes. En particulier le dollar. Le billet vert a rebondi face à l’euro. Le Dollar Index, qui mesure la valeur de la devise américaine face à un panier d’autres devises, a également gagné du terrain. Tout cela n’est pas bon pour les prix des matières premières, comme le pétrole, le cuivre ou l’or. Le prix d’une once du métal jaune a ainsi reculé de 1.860 $ environ le 15 juin à 1.782 $ neuf jours plus tard. Le platine a suivi la même direction, repassant sous le seuil des 1.100 $, à 1.087 $. Un autre élément pèse sur le métal, que l’on retrouve dans les pots catalytiques des véhicules à moteur diesel : la pénurie mondiale de semi-conducteurs qui frappe actuellement l’industrie automobile. Elle occasionne d’importants retards. Certains estiment un arrêt de production de plus de 2 millions de véhicules. Cette situation touche principalement les marchés nord-américain et chinois. Elle est aussi négative pour le palladium, qui est utilisé dans les véhicules à motorisation essence. D’ailleurs, l’once se négocie à 2.626 $ aujourd’hui, loin du record de près de 3.020 $ enregistré au début du mois de mai. 

Interventions chinoises 

Pour la suite, la résolution des problèmes d’offre et de demande et de la chaîne d’approvisionnement sera clé. Une fois la pénurie de puces terminée, la production automobile va rebondir et, avec elle, les cours du platine et du palladium. D’autant que la croissance économique restera soutenue au cours des prochains mois. 

L’attitude des autorités chinoises sera elle aussi déterminante. Face à la flambée des cours des métaux et matières premières, Pékin a intensifié sa campagne de contrôle des prix et de réduction de la spéculation. Elle prévoit de libérer des réserves stratégiques de métaux, notamment du cuivre, de l'aluminium et du zinc, afin de dégonfler la pression. « Cela va stimuler l'offre à court terme, envoyant un signal baissier au marché », explique un spécialiste. A long terme, toutefois, les experts sont d’accord pour dire que les prix des matières premières resteront bien orientés. 

Pour toute question relative à votre pot catalytique, veuillez contacter nos équipes en cliquant ici

Sujet(s) : Analyse des Cours

Suivez-nous

Les actualités et bons plans d'Autocycling sont diffusés sur nos réseaux sociaux. Pour ne rien rater pensez à vous abonner !

Abonnez-vous

Recevez toutes nos offres en exclusivité par email !

Besoin d'aide