Publié le 18 janv. 2021

Il y a de l’appétit pour le platine et le palladium

Les prix des métaux utilisés dans les pots catalytiques vont rester orientés à la hausse en 2021, sous l’effet, notamment, de la reprise économique.

Cours du platine et du palladium fin 2020, début 2021

Fin 2020, le marché des platinoïdes a connu un regain d’intérêt de la part des investisseurs. Sur l’ensemble de l’année écoulée, le prix de l’once de palladium a augmenté d’environ 26 %, à 2.430 $, et celui de l’once de platine de l’ordre de 10 %, à 1.067 $. Cette dernière performance, bien qu’inférieure à celle des autres métaux, mérite d’être soulignée dans la mesure où le principal débouché du platine demeure les pots catalytiques pour les véhicules à moteur diesel. Le palladium, lui, est principalement utilisé dans les véhicules essence, où il transforme les polluants les plus nocifs des gaz d'échappement en des composés respectueux de l'environnement, comme le dioxyde de carbone et l'eau. 

Sous-approvisionnement 

Quelles sont les prévisions pour 2021 ? Les perspectives de prix restent positives pour le palladium, estime la banque suisse UBS, dont l’objectif est fixé à 2.900 $. La tendance profitera de la forte reprise observée en Chine - le pays représente un tiers de la production automobile mondiale -, du rebond de l’activité aux Etats-Unis – deuxième plus grand marché auto - et du déploiement d'une législation plus stricte en matière d’émissions polluantes. L'offre, elle, devrait se rétablir encore plus vite que la demande avec le retour à la normale des opérations dans les mines sud-africaines contraintes à la fermeture au printemps 2020 en raison de la pandémie. Malgré cela, le marché du palladium restera sous-approvisionné pour la dixième année consécutive, avec une pression accrue sur les stocks. Et une pression supplémentaire à la hausse sur le prix du métal

Du côté du platine, les perspectives s'éclaircissent. UBS table sur un prix de l’once à 1.250 $ d’ici la fin de l’année. Une utilisation industrielle élevée, le redressement de l’économie et une demande soutenue en bijouterie (un quart de la demande totale) complète ce tableau favorable à la demande. L’offre va, elle aussi, s’améliorer, selon les analystes, et pourrait même redevenir excédentaire. Au-delà, il y a un aspect plus structurel à prendre en compte : les convertisseurs catalytiques trimétalliques des nouveaux modèles de véhicules vont utiliser davantage de platine au détriment du palladium, jugé trop cher. 

Des questions sur la revente de votre pot catalytique, le prix, les modalités et les délais ? Les équipes d’Autocycling se tiennent à votre disposition pour y répondre. Cliquez ici pour entrer en contact

Sujet(s) : Analyse des Cours

Suivez-nous

Les actualités et bons plans d'Autocycling sont diffusés sur nos réseaux sociaux. Pour ne rien rater pensez à vous abonner !

Abonnez-vous

Recevez toutes nos offres en exclusivité par email !

Besoin d'aide