Publié le 11 sept. 2019

Le réveil du platine

Le platine a connu un sursaut aussi brutal qu’inattendu à la fin du mois d’août, réduisant l’écart avec l’or. Le palladium est repassé au-dessus des 1.500 $.

 

Le platine, sur lequel on ne pariait plus, a fait un bond en Bourse. Le prix de ce métal précieux, qui entre dans la composition des pots catalytiques des véhicules à moteur diesel, a flirté, le 5 septembre 2019, avec les 1.000 $ l’once (à 998,2 $), un niveau qui n’avait plus été atteint depuis février 2018. Le ratio platine/or est ainsi revenu à son plus bas niveau jamais enregistré, à 0,556 quelques jours plus tôt. Pour rappel, le platine s'est négocié avec une prime par rapport à l’or 85% du temps au cours des 40 dernières années. En 2000, 2004 et 2008, le prix de ce métal était deux fois supérieur à celui de l’or. 

D’un point de vue graphique, les analystes prédisent une poussée du platine jusqu’à 1.200 $ l’once même si, pour l’heure, le cours est redescendu à 950 $.

Quelles sont les raisons à cette soudaine progression ? En premier lieu, des achats à bon compte de la part des investisseurs après la récente baisse du prix du métal. En second lieu, l’intérêt des opérateurs et spéculateurs pour les métaux précieux dans un contexte de crise commerciale aigüe entre les Etats-Unis et la Chine. Certes, après moults rebondissements, déclarations contradictoires et tweets ravageurs, il semblerait que Washington et Pékin aient accepté de s’asseoir à nouveau ensemble à la table des négociations au début du mois d’octobre, mais pour quel résultat ? Jusqu’à présent, les discussions n’ont rien donné et, selon les experts de la politique américaine, aucun accord ne sera conclu avant les prochaines élections de 2020, où Donald Trump est (bien sûr !) candidat. Cela exacerbe les craintes de ralentissement économique, ce qui profite aux métaux précieux. 

En plus du platine, le palladium a aussi gagné du terrain. Le métal, qui entre dans le processus de fabrication des pots catalytiques des véhicules à moteur essence, est repassé au-dessus des 1.500 $ à la toute fin du mois d’août. Depuis, l’once a continué sa marche en avant et se traite, le 9 septembre, à 1.553 $ après un pic à 1.569,24 $ quatre jours plus tôt. L’or et l’argent ne sont pas en reste en termes de performance. Au total, ces quatre métaux précieux ont gagné aux alentours de 20% depuis le début de l’année, tandis que les métaux communs, comme le cuivre et l'aluminium, accusent une légère baisse. « Les planètes se sont alignées, ce qui pousse l'or et le secteur des métaux précieux » à la hausse, a commenté Daniel Hynes, un spécialiste des matières premières chez Australie & Nouvelle-Zélande Ltd.

Pour toute demande d’information complémentaire sur la revente de votre pot catalytique, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone, mail ou en remplissant le formulaire de contact.

Sujet(s) : Analyse des Cours
Partager cette page

Suivez-nous

Les actualités et bons plans d'Autocycling sont diffusés sur nos réseaux sociaux. Pour ne rien rater pensez à vous abonner !

Abonnez-vous

Recevez toutes nos offres en exclusivité par email !

Besoin d'aide