Publié le 20 août 2019

Quand la guerre commerciale freine l’appétit pour le palladium

L’affrontement commercial sino-américain pèse sur les cours des métaux, notamment du palladium, qui restent coincés sous les 1.500 $ l’once. Le rhodium, lui, vaut pratiquement trois fois plus aujourd’hui.

La guerre commerciale lamine les marchés d’actions mondiaux mais aussi les métaux. Dans cet univers, il n’y a guère que l’or qui tire son épingle du jeu, grâce à son statut de valeur refuge. Le métal jaune se traitait, lundi 19 août 2019, aux alentours de 1.500 $ l’once, enregistrant une hausse de 4% sur un mois et de 17% depuis le début de l’année. Et, à en croire les projections de Goldman Sachs, la tendance devrait se poursuivre : les analystes de la banque américaine voient l’once à 1.575 $ dans trois mois et 1.600 $ d’ici six mois. 

Mais la guerre commerciale qui s’en finit plus entre Pékin et Washington a fait du mal du côté du palladium. Le cours de ce métal précieux, qui entre dans la fabrication des pots catalytiques de véhicules à moteur essence, a subi un coup de bambou au tout début du mois d’août, chutant de plus de 100 $ en quelques jours, pour tomber à sous la barre des 1.400 $. Il s’est ensuite repris pour se négocier, à la mi-août, à 1.475 $. Depuis le début de l’année, son gain s’élève à près de 17%. 

Les fondamentaux qui gouvernent le palladium ne sont nullement en cause, la demande étant appelée à rester soutenue et le marché déficitaire pendant encore quatre années, si l’on en croit la note récemment adressée par la banque Morgan Stanley à ses clients. Ses experts se montrent, en outre, étonnamment positifs concernant le platine. 

Quel prix pour le platine en fin d’année ?

Pour eux, le déclin actuel de la demande en platine, causé par le désamour des consommateurs, en particulier européens, pour les véhicules à moteur diesel, va se stabiliser, en même temps que l’appétit de la part du secteur de la bijouterie en Chine va augmenter. Par conséquent, ils tablent sur un cours à 828 $ l’once d’ici à la fin de l’année, soit une légère baisse comparé au niveau actuel de 856 $, et de 1.121 $ à long terme.

Ross Strachan, économiste produits de base chez Capital Economics, se montre, lui, plus sévère. Son analyse ? La dépréciation du rand sud-africain, couplée aux prix élevés des sous-produits des mines de platine, est le signe que le prix du platine restera faible au cours des deux prochaines années. Selon ses modèles, l’once du métal, que l’on retrouve dans les pots catalytiques des véhicules à moteur diesel, devrait se négocier à environ 800 $ d’ici à fin 2020. Des prix plus élevés du palladium et du rhodium permettront aux mines de continuer à fonctionner malgré l’évolution baissière du platine qui, auparavant, auraient entraîné des fermetures.

Le rhodium, justement, poursuit son ascension. Il est vrai qu’on parle peu de ce métal rare qui s’échange de gré à gré entre producteurs, grossistes et consommateurs. D'après les données compilées par Johnson Matthey, le prix d’une once a atteint 3.930 $ lundi 19 août. Il reste toutefois encore loin, très loin, des records de 2008, quand le rhodium se traitait à plus de 10.000 $ !

Le saviez-vous ?

Le « platinum-group metals », qui regroupe le platine, le palladium, le rhodium, l’iridium, l’osmium, le ruthenium et le rhenium, a une origine extraterrestre et représente 0,0000002% de la croûte terrestre. Cette rareté explique en partie leur prix élevé. Mais pas seulement ! Ces métaux recèlent des propriétés catalytiques exceptionnelles et sont très résistants à la corrosion chimique et à la chaleur. « On s'attend à ce que leur demande augmente au cours des prochaines années avec l'essor des technologies énergétiques propres et le besoin croissant d'installations comme les usines de dessalement d'eau de mer », explique Dominique Tanner, lectrice en Géochimie de la School of Earth, Atmospheric and Life Sciences, Université de Wollongong en Australie.

Une question sur la revente de votre pot catalytique ? Les experts d’Autocycling se tiennent à votre disposition pour vous répondre et vous permettre de faire les meilleurs arbitrages. 

Sujet(s) : Analyse des Cours
Partager cette page

Suivez-nous

Les actualités et bons plans d'Autocycling sont diffusés sur nos réseaux sociaux. Pour ne rien rater pensez à vous abonner !

Abonnez-vous

Recevez toutes nos offres en exclusivité par email !

Besoin d'aide