Publié le 23 avr. 2021

Quand les inondations en Russie font grimper les cours

Les prix du palladium et du platine sont orientés à la hausse à la suite de la suspension de l’activité de mines en Russie. Les marchés seront déficitaires cette année.

Boom du palladium et du platine

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Les inondations en Russie au mois de février ont paralysé l’activité des mines de palladium et de platine du pays, et provoqué, par effet ricochet, une forte hausse des cours de Bourse de ces deux métaux. Le 9 avril, une once de platine, métal connu pour son utilisation dans les pots catalytiques des véhicules à moteur diesel, se négociait à 1.214 $, en hausse de plus de 13 % par rapport au 1er janvier. Le palladium, que l’on retrouve dans les pots des véhicules essence, s’échangeait, lui, à 2.640 $ l’once. S’il affiche une progression moins importante depuis le début de l’année (+8,7 %), c’est tout simplement parce que le métal est tout proche de son record historique du 27 février 2020 à 2.883,89 $ 

Selon le géant russe Nornickel, les deux sites d'Oktyabrsky et de Taimyrsky, engloutis par les eaux torrentielles, ne reprendront du service qu’à partir de mi-avril ou mai pour le premier, juin pour le second. « Des retards sont possibles », a-t-il averti. Les approvisionnements en platine vont en pâtir, le marché pourrait être en léger déficit en 2021 pour la troisième année consécutive. Le marché du palladium, lui, pourrait être déficitaire pour la 10ème année d’affilée. Ces difficultés d’approvisionnement pourraient s’amplifier si la production sud-africaine rebondit plus lentement que prévu. De quoi tirer les prix encore à la hausse. Surtout que la demande repart, alors que l’avenir économique s’annonce plus radieux en Chine et aux Etats-Unis (c’est un peu plus compliqué en Europe). La production et les ventes de véhicules se redresse, tout comme la demande en joaillerie. 

Boom des véhicules à hydrogène 

Le cours du palladium pourrait atteindre des sommets, avec un pic estimé à 2.900 $ par les spécialistes. Le platine, lui, est attendu à 1.300 $ d’ici un an. Mais une ascension au-delà n’est pas exclue. « La substitution du palladium par le platine dans les convertisseurs catalytiques des voitures à essence à partir de 2022, ainsi que les perspectives selon lesquelles le platine bénéficiera de la transition énergétique vers l'hydrogène vert à long terme renforcent le sentiment » positif sur le platine, écrit un analyste. « Le nombre de véhicules à hydrogène, commerciaux et de transport de passagers, sur les routes de Chine, des Etats-Unis, d’Europe et Japon devrait passer de quelques dizaines de milliers en 2020 à plus de 11 millions en 2030 », affirme le World Platinum Council. Un véhicule roulant à l’hydrogène contient de 30 à 60 grammes de platine, contre 5-10 grammes dans une voiture diesel et 2-7 grammes dans un véhicule essence

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur la vente de votre pot catalytique, les modalités, le prix et les avantages, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant ici

Sujet(s) : Analyse des Cours

Suivez-nous

Les actualités et bons plans d'Autocycling sont diffusés sur nos réseaux sociaux. Pour ne rien rater pensez à vous abonner !

Abonnez-vous

Recevez toutes nos offres en exclusivité par email !

Besoin d'aide